L'ordre des entrées thématiques est généré aléatoirement.


“École abrutissante”, L’Institut Benjamenta

C’est une école très particulière qui est au centre de ce roman : à l’institut Benjamenta l’on n’apprend rien, ou plutôt l’on apprend à ne plus penser, à obéir sans réfléchir. Jakob, le narrateur, s’y est rendu de son plein gré … Lire la suite

“Déshonneur”, Le Sous-lieutenant Gustel

Intégralement présentée sous la forme d’un monologue intérieur, cette nouvelle nous fait entrer dans les pensées d’un jeune sous-lieutenant colérique, jaloux et nourri de préjugés antisémites et misogynes.

Insulté par un homme d’une classe sociale inférieure à la sienne en … Lire la suite

“Soumission”, Le Sujet de l’empereur

Centré sur le personnage de Diederich Hessling, un admirateur zélé de l’empereur, le roman d’Heinrich Mann montre la dangerosité de ce type d’individu dans l’Allemagne wilhelminienne. D’une servilité sans borne et pétri de préjugés, Hessling devient le relais privilégié de … Lire la suite

“Fièvre”, Enfance berlinoise vers mil neuf cent

Parmi les textes qui composent le récit autobiographique de Benjamin, celui de “La Fièvre” revient sur ses maladies infantiles. En mêlant le point de vue de l’enfant qu’il était et les interprétations de l’adulte qu’il est devenu, Benjamin revient plus … Lire la suite

“Journée d’école”, Les Buddenbrook

Dans la dernière partie du roman, le récit raconte en détail une journée d’école d’Hanno Buddenbrook, qui n’a pas fait ses devoirs comme à son habitude. L’enfant attend dans l’angoisse permanente de pouvoir rentrer chez lui. Créatif et mélomane, il … Lire la suite

“Chien”, Un soupçon légitime

Le chien Ponto est au centre de cette nouvelle dans laquelle la narratrice, Betsy, est persuadée de connaître l’identité d’un meurtrier qui a agi six ans plus tôt. Le récit retrace le fil des souvenirs de Betsy, depuis le moment … Lire la suite

“Demande en mariage refusée”, Les Buddenbrook

Le roman présente l’histoire de la famille Buddenbrook, qui a fait fortune grâce à l’industrialisation et dans laquelle on aspire à un mode de vie aristocratique. La fille Antonie, surnommée “Tony”, se fait ainsi une haute opinion du rôle qu’elle … Lire la suite

“Coquetterie”, Blanche-Neige

La méchante reine consulte tous les jours son miroir magique, et ce qu’elle en attend, c’est d’apprendre qu’elle est toujours la plus belle du royaume. Mais dans la version des frères Grimm, elle n’est pas la seule femme à se … Lire la suite

“Vulnérabilité”, La Marche de Radetzky

Personnage récurrent du roman, l’empereur François-Joseph Ier d’Autriche est constamment présenté comme un homme vulnérable. Sa fragilité se traduit au début de l’œuvre sous la forme d’une maladresse excessive, qui manque de le faire tuer sur le champ de bataille … Lire la suite

“Bêtise”, De la bêtise

Le texte de cet essai est tiré d’une conférence que donne Musil à Vienne en mars 1937. L’auteur tente de définir les caractéristiques de la bêtise et prend conscience des difficultés que pose sa démarche.… Lire la suite

“Vengeance”, La Visite de la vieille dame

Cette tragicomédie grinçante met en scène les habitants de Güllen, une petite ville au nom évocateur. Tandis que la ville est en faillite, Claire Zahanassian revient après des décennies d’absence et exhibe son argent. Elle est désormais milliardaire. La vieille … Lire la suite