“Clochard céleste”, Vernon Subutex

Catégories : 2015Clochard célesteCrise de la civilisationDégénérescenceÉpiphanieFlux de conscienceFrançais (langue)MélomaneMélomanieMusiqueParisPauvretéPrécaritéRomanSouffranceVernon SubutexVirginie Despentes

Titre : Vernon Subutex
Auteur : Virginie Despentes
Langue originale : Français
Date : 2015
Genre : Récit

Le héros éponyme de cette saga, ancien disquaire passionné de rock, se retrouve à la rue après que sa conseillère pôle emploi a mis fin à ses droits au RSA et qu’il a épuisé tous les recours possibles auprès de ses connaissances. Ce premier roman raconte son errance dans Paris, d’abord chez les ami-es et anciens habitués du magasin qui acceptent de l’héberger, attirés par le calme qu’il dégage, ou par son talent étrange de DJ, puis dans les rues de Paris. La focalisation interne nous fait passer de la conscience de Vernon à celle des gens qu’il croise, à la manière de Virginia Woolf dans Mrs Dalloway, et ces personnages sont représentatifs de toutes les classes sociales et tous les bords politiques de la France des années 2010. Cette technique narrative, que Virginie Despentes a peaufinée au fil de ses romans, est ici systématiquement utilisée et mise au service d’un tableau général du mal-être contemporain.

Dans ce premier tome, nous entrons dans la conscience et l’histoire de plusieurs personnages de clochards parisiens qui viennent en aide à Vernon, tous des figures de résistance à l’ordre social occidental, ayant à un moment refusé de se plier à l’impératif du salariat qu’ils regardent comme un esclavagisme libéral insupportable.

Quant à Vernon, il devient pleinement “céleste” lors de l’épisode fiévreux qui termine le premier roman de la saga: il fait l’expérience de sa fusion avec le monde, dans un délire holistique et musical qui marquera un tournant dans son destin. En effet, dans le deuxième tome, il est recherché et entouré par un groupe d’anciennes connaissances qui se retrouvent dans le parc des Buttes Chaumont, et devient malgré lui une sorte de gourou, auprès de qui les gens se sentent bien, enfin connectés à quelques humains, et capables de remettre en question leurs existences qu’ils vivent tous comme des échecs et des déchéances.

Dans le troisième et dernier tome de la saga, l’ancien clochard devient le gourou-DJ de “convergences”, sortes de raves sans drogue où tous les participants vivent une expérience quasi surnaturelle de connexion avec les autres et le monde. Les playlists rock et pop que concocte Vernon mettent les danseurs en transe, sans exception…

Pour citer cette page : "“Clochard céleste”, Vernon Subutex", in Lipotexte, URL: http://lipotexte.org/clochard-celeste-vernon-subutex/, mis en ligne le 24 mai 2018, consulté le 18 août 2019.