“Combat de coqs”, Les deux Coqs

Catégories : 1668-1694AnimalBasse-courCombat de coqsCoqFablesFrançais (langue)Hélène de TroieHomèreIliadeJean de La FontaineParodiePoésiePouleQui fait le malin tombe dans le ravinTroieVautour

Titre : Fables
Auteur : Jean de La Fontaine
Langue originale : Français
Date : 1668-1694
Genre : Poésie

Douzième fable du livre VII, “Les deux Coqs” raconte un combat de basse-cour entre deux mâles de “la gent qui porte crête”. C’est l’arrivée d’une poule, et l’espoir de profiter des faveurs de celle-ci, qui vient détruire la paix qui régnait jusqu’alors entre les deux coqs.

Dans le poème, La Fontaine transforme le combat entre gallinacés en une véritable lutte épique, dont la durée hyperbolique finit par attirer “tout le voisinage”, curieux d’observer les deux coqs-guerriers en action. Ce mouvement de foule provoque l’arrivée d’autres femelles, qui reviendront elles aussi au vainqueur.

L’un des deux coqs finit par prévaloir sur son adversaire, mais sa victoire n’est que de courte durée. Il meurt peu de temps après, épargnant à celui qu’il avait vaincu d’avoir à se venger de l’affront subi.

L’ensemble de cet apologue est traversé de multiples allusions à la guerre de Troie. C’est une épopée parodique que La Fontaine déploie ici, de la première poule comparée à Hélène, jusqu’à la mort du vainqueur de pacotille, emporté – dans sa vantardise – par un vautour.

Pour citer cette page : "“Combat de coqs”, Les deux Coqs", in Lipotexte, URL: http://lipotexte.org/combat-de-coqs-les-deux-coqs/, mis en ligne le 30 mai 2018, consulté le 17 janvier 2019.