“Compassion”, Le Gueux

Catégories : 1884AgonieCompassionContes du jour et de la nuit (titre)DécembreÉgoïsmeEmpathieFaimFrançais (langue)FroidGuy de MaupassantHiverIndifférenceLe GueuxManque d’empathieMendiantMendicitéMisèreMortNouvellePauvretéSouffrance

Titre : Le Gueux
Auteur : Guy de Maupassant
Langue originale : Français
Date : 1884
Genre : Récit

Le mois de décembre n’est pas toujours synonyme de bons sentiments ; dans “Le Gueux”, le froid hivernal se communique aux cœurs. Aucun des personnages croisés par Cloche le nécessiteux n’accepte de lui venir en aide, si bien que le récit ne fait bientôt plus que dépeindre la lente agonie du protagoniste. Nulle cruauté ici, si ce n’est celle de l’indifférence. Si Cloche meurt, c’est d’abord parce que les personnages s’avèrent incapables de compassion ; ils n’imaginent pas que le mendiant pourrait avoir faim.

Le lecteur, lui, est placé en situation d’éprouver de l’empathie. Amené à se mettre à la place de Cloche par un récit adoptant régulièrement une focalisation interne, il ressent l’injustice dont est victime le protagoniste. Maupassant l’invite ainsi à se révolter, au moins le temps du récit, contre l’insensibilité de cette société.

Pour citer cette page : "“Compassion”, Le Gueux", in Lipotexte, URL: http://lipotexte.org/compassion-le-gueux/, mis en ligne le 8 décembre 2019, consulté le 25 novembre 2020.