“Crucifixion”, Salammbô

Catégories : 1862AffrontementBatailleCarthageCruautéCrucifixionCruelFrançais (langue)Gustave FlaubertHistoireHorreurMercenairesPremière guerre puniqueRomanRoman historiqueSalammbôSouffranceTerreurTortureViolence

Titre : Salammbô
Auteur : Gustave Flaubert
Langue originale : Français
Date : 1862
Genre : Récit

Alors qu’ils quittent Carthage pour Sicca, les mercenaires aperçoivent, au début du roman, une lignée de lions crucifiés. Ce tableau réaliste et détaillé constitue un mauvais présage. Cette scène particulièrement violente trouve un écho dans les crucifixions humaines de l’avant dernier chapitre du roman, intitulé “le défilé de la hache”, dans lequel, suite à un piège d’Hamilcar, le nombre de mercenaires diminue drastiquement et dans des circonstances extrêmes (famine, cannibalisme). Le monstrueux Hannon est crucifié par Mathô et ses hommes, pendant que les ambassadeurs des mercenaires, pourtant déterminés à mettre fin au conflit, sont crucifiés sur ordre du suffète Hamilcar. L’inquiétude du début du roman, au moment où la violence n’était qu’un tableau à observer, devient terreur à la fin, lorsque la barbarie transperce les peaux des personnages pour détruire leur corps, ne laissant plus aucun espoir quant à l’issue de la bataille.

Pour citer cette page : "“Crucifixion”, Salammbô", in Lipotexte, URL: http://lipotexte.org/crucifixion-salammbo/, mis en ligne le 6 février 2019, consulté le 18 août 2019.