“Danse”, Bintou

Catégories : 1997BintouCorpsCorps fémininDanseFrançais (langue)IdentitéKoffi KwahuléLibertéRenaissanceSacrificeSensualitéSorcièreThéâtreTraditionTragédieTragiqueTransgressionViolenceVoyeurisme

Titre : Bintou
Auteur : Koffi Kwahulé
Langue originale : Français
Date : 1997
Genre : Théâtre

Bintou relate l’histoire d’une adolescente qui refuse les modèles imposés et qui, par la violence de son désir de rupture, fascine et terrifie son entourage. Sa famille, qui la qualifie de « sorcière », décide de lui imposer l’excision pour la faire plier. Bintou conçoit la danse comme un moyen ambigu d’échapper à l’aliénation de sa condition. Elle dansait librement, « comme un poème sauvage », quand, pour attirer son attention, le patron d’un bar lui promet de l’engager si elle parvient à danser comme une vraie danseuse du ventre. La danse est alors placée sous le signe de l’envoûtement des hommes : elle est d’abord ce qui dévoile aux yeux de tous le nombril de Bintou. Bintou en est bien consciente, mais elle décide d’en tirer parti : il s’agirait de jouer avec le désir des hommes pour gagner l’argent qui lui assurerait l’indépendance. La danse devient ainsi rêve d’une maîtrise de soi et espoir de liberté. Cet apprentissage permettrait à Bintou de sauver sa mère, condamnée à nettoyer chez les autres et à se laisser imposer les décisions qui concernent sa famille. Cependant, Bintou n’a que treize ans et le marché est un jeu de dupes. La danse orientale est enfin une façon pour elle de se forger à partir de sa propre réalité : celle d’une cité, certes extrêmement violente, mais où les influences se mêlent et offrent l’occasion de repenser l’identité. Ses amis la rebaptisent « Samiagamal » en référence à la danseuse égyptienne Samia Gamal (de son nom de scène) qui a elle-même contribué à renouveler l’art oriental en lui intégrant des mouvements de danse classique et latine. Par conséquent, le choix de Bintou signifie sa volonté de renaître, son refus du repli sclérosant sur une identité pensée uniquement à partir d’un respect borné de l’ancestralité. De fait, c’est de l’excision que mourra Bintou.

Pour citer cette page : "“Danse”, Bintou", in Lipotexte, URL: http://lipotexte.org/danse-bintou/, mis en ligne le 2 juillet 2020, consulté le 1 octobre 2020.