“Désenchantement”, La Corde enchantée

Catégories : 19591961Anglais (langue)CharmeCordeCrise de la quarantaineDéceptionDésenchantementDésirDrapÉrectionExcitationFakirFantômes et farfafouilles (recueil)FlûteFredric BrownFrustrationIllusionImpuissanceIndeInstrumentLa Corde enchantéeMagieNouvelleObjet phalliqueObjet qui bouge tout seulPyjamaTour de magieVoyage de noces

Titre : Fantômes et farfafouilles / Nightmares and Geezenstacks
Auteur : Fredric Brown
Langue originale : Anglais
Date : 1961
Genre : Récit

Si le genre de la nouvelle à chute repose habituellement sur une surprise finale aussi excitante que déconcertante, le texte de « La Corde enchantée » joue au contraire avec la déception du lecteur. C’est qu’il est plutôt question ici de désenchantement : celui d’une femme en pleine crise de la quarantaine, d’une femme frustrée qui, lors d’un voyage en Inde, croit trouver auprès d’un fakir une solution à l’impuissance de son mari. Une chambre d’hôtel, un époux endormi, une flûte dresseuse de cordes… En dépit de la nonchalance affichée du narrateur, le récit promet d’être à la fois merveilleux et grivois. Il ne sera que … merveilleux, car si le charme opère, la chute, dans cette histoire d’érection, aura rarement aussi bien porté son nom.

La « Corde enchantée » a été publiée initialement en 1959, avant d’intégrer le recueil Fantômes et farfafouilles.

Pour citer cette page : "“Désenchantement”, La Corde enchantée", in Lipotexte, URL: http://lipotexte.org/desenchantement-la-corde-enchantee/, mis en ligne le 7 janvier 2020, consulté le 29 février 2020.