“Enterrement”, La Vie de Lazarillo de Tormès

Catégories : 1554Auteur anonymeEcuyerEnterrementEspagnol (langue)FolkloreInitiationLa Vie de Lazarillo de TormèsMaison videMaîtres et valetsMortPicaroRécitSouffranceTolèdeVeuvage

Titre : La vie de Lazarillo de Tormès / La Vida de Lazarillo de Tormes
Auteur : Anonyme
Langue originale : Espagnol
Date : 1554
Genre : Récit

Dans le “Tratado tercero” de La Vie de Lazarillo de Tormès, Lazarillo – le picaro du récit – rencontre son troisième maître : un écuyer désargenté qui vit à Tolède, dans une maison totalement vide (hormis un lit, au demeurant en piteux état).

Ce lieu désert, dans lequel l’écuyer sans le sou ne mange jamais, prend pour le jeune Lazarillo des allures de maison enchantée. L’attitude du maître conforte d’ailleurs ce caractère fantastique de la bâtisse. Estimant que la demeure est maudite, il la rend cause de sa malchance (c’est-à-dire de son manque d’argent).

Un jour que Lazarillo se charge d’une course dans les rues de Tolède, il croise un convoi funéraire. La veuve éplorée suit son défunt époux en se lamentant du fait qu’on le conduise dans une demeure lugubre et sombre, dans une maison où jamais on ne mange.

Lazarillo prend alors peur et retourne chez son maître, persuadé que l’on apporte le mort chez eux. S’ensuit un énorme éclat de rire de l’écuyer qui se moque gentiment de la crédulité de son valet.

Inspiré de la tradition folklorique espagnole, cet épisode comique correspond au seul véritable moment de connivence entre Lazarillo et l’écuyer. Il est aussi un moyen pour le picaro de faire l’expérience de la mort, à travers ce contact avec le rite funéraire et le langage métaphorique qui l’accompagne. En ce sens, ce passage participe pleinement de l’initiation du personnage de Lazarillo.

Pour citer cette page : "“Enterrement”, La Vie de Lazarillo de Tormès", in Lipotexte, URL: http://lipotexte.org/enterrement-la-vie-de-lazarillo-de-tormes/, mis en ligne le 18 juillet 2019, consulté le 1 décembre 2020.