“Féminicide”, L’Ivrogne

Catégories : 1884AdultèreCondition féminineContes du jour et de la nuit (titre)CrimeCrime conjugalFéminicideFemmeFrançais (langue)Guy de MaupassantL'IvrogneMari violentMeurtreMortNouvellePersonnage féminin passifViolenceViolence conjugale

Titre : L'Ivrogne
Auteur : Guy de Maupassant
Langue originale : Français
Date : 1884
Genre : Récit

Entièrement racontée du point de vue des hommes, la nouvelle assigne à la femme le rôle de simple figurante du drame dont elle est pourtant le personnage principal. L’écriture de Maupassant la réduit au statut d’objet, à la manière de ce que fait le regard des personnages masculins. Mentionnée pourtant tout au long de la nouvelle, à mesure que le soupçon d’un adultère se confirme, Mélina, la femme de “l’ivrogne”, reste un personnage muet, passif, jusqu’au bout. Le “corps chaud” dans le lit a à peine le temps de pousser un cri sous les coups du mari qu’il n’est déjà plus qu’une “bouillie de chair et de sang”…

Pour citer cette page : "“Féminicide”, L’Ivrogne", in Lipotexte, URL: http://lipotexte.org/feminicide-livrogne/, mis en ligne le 17 janvier 2019, consulté le 25 août 2019.