“Froid”, La Petite Fille aux allumettes

Catégories : 1845AgonieAllumetteConteCorps d'enfantDanois (langue)DécembreÉgoïsmeEnfantFlammeFroidHans Christian AndersenHiverIndifférenceLa Petite Fille aux allumettesMaltraitanceMendianteMendicitéMétéoMisèreMortMort d'un enfantNeigeNouvel AnNuitNuit d'hiverPauvretéRéveillon de la Saint-SylvestreRueSolitudeVille

Titre : La Petite Fille aux allumettes / Den lille Pige med Svovlstikkerne
Auteur : Hans Christian Andersen
Langue originale : Danois
Date : 1845
Genre : Récit

S’il est un conte d’Andersen où l’on ressent le froid à la simple lecture, c’est bien celui de « La Petite Fille aux allumettes ». Le récit dépeint l’agonie d’une fillette misérable durant la nuit du Nouvel An. Tandis que le reste de la ville réveillonne, elle est obligée de rester, en guenilles, pieds nus, dans le froid glacial des rues enneigées ; son père n’acceptera pas qu’elle rentre sans avoir vendu ses allumettes. Le froid n’est donc pas à chercher uniquement dans le cadre spatio-temporel, mais aussi dans les relations entre les personnages : la petite marchande meurt moins du fait de températures extrêmes que de l’absence de toute compassion. Ses hallucinations laissent d’ailleurs bien voir au lecteur que ce que recherche avant tout le personnage, c’est un peu de chaleur humaine.

Pour citer cette page : "“Froid”, La Petite Fille aux allumettes", in Lipotexte, URL: http://lipotexte.org/froid-la-petite-fille-aux-allumettes/, mis en ligne le 3 décembre 2019, consulté le 28 octobre 2020.