“Guerre”, Les Marchands de gloire

Catégories : 1914-19181925AmnésieAprès-guerreCadavreCorpsFrançais (langue)Héros de guerreLes Marchands de gloire (titre)Marcel PagnolMémoireMilitaireMonuments aux mortsMortOpportunisme de guerrePaul NivoixPremière Guerre mondialeSatireSoldatSoldat inconnuThéâtre

Titre : Les Marchands de gloire
Auteur : Marcel Pagnol / Paul Nivoix
Langue originale : Français
Date : 1925
Genre : Théâtre

Cette pièce de théâtre, créée au Théâtre de la Madeleine le 15 avril 1925, met en scène dans l’acte I une famille attendant la lettre du front du sergent Bachelet en 1915. Alors que le profiteur de guerre Berlureau tente de corrompre le père Bachelet en lui proposant en échange le retour de son fils des tranchées, la famille apprend que leur enfant est tombé au champ d’honneur. Les trois actes suivants se déroulent en 1924 : le père Bachelet a une situation politique enviable grâce à l’héroïsme de son fils qu’il exploite par d’émouvants discours politiques. Toutefois, le fils Bachelet, amnésique, revient au foyer une nuit, après un retour soudain de sa mémoire. Pour éviter d’échouer aux élections législatives, le père Bachelet cache le retour de son fils. Il va même jusqu’à l’enterrer dans sa ville natale alors qu’il s’agit de la dépouille d’un de ses camarades. Bientôt ministre, le père Bachelet refuse de rendre la vie à son fils qui la réclame pour se marier et donner son nom à son enfant. Avec l’aide de Berlureau, le père fournit de faux-papiers à son fils pour poursuivre son ascension politique en tant que père du valeureux héros de guerre mort au combat.

Pour citer cette page : "“Guerre”, Les Marchands de gloire", in Lipotexte, URL: http://lipotexte.org/guerre-les-marchands-de-gloire/, mis en ligne le 20 juin 2018, consulté le 21 mars 2019.