“Insurrection”, Nouvelles de nulle part

Catégories : 18901952Anglais (langue)AngleterreBourgeoisieCommunismeÉmeuteGénéralGouvernementGouvernerInsurrectionManifestationNouvelles de nulle partOuvriersPoliceProlétairesProlétariatRécitRécit d'anticipationRévolteRévolutionRomanSocialisme révolutionnaireSyndicatTrafalgar SquareTravailUnion des TravailleursUtopieWilliam Morris

Titre : Nouvelles de nulle part, ou une Ère de repos / News from Nowhere or An Epoch of Rest
Auteur : William Morris
Langue originale : Anglais
Date : 1890
Genre : Récit

Intitulé “Comment changea le monde”, le chapitre XVII du roman utopique de William Morris revient sur les événements ayant conduit à l’institution d’un modèle social purement communiste.

C’est le vieil Hammond qui raconte au narrateur (ce “Guest” venu du passé) les raisons historiques de cette transition.

Après une année 1952 particulièrement difficile sur le plan économique, l’Union des Travailleurs réclame solennellement que tous les moyens de production soient confiés aux syndicats. Sous un motif quelconque, les leaders ouvriers organisent alors une grande manifestation à Trafalgar Square. Cette dernière dégénère en raison de l’intervention de la police, et la mêlée qui s’ensuit fait cinq morts. La résistance ouvrière s’enflamme. Des réunions se tiennent dans tout le pays, de nouvelles manifestations ont lieu. Refusant de céder face aux revendications des ouvriers, le gouvernement finit par déclarer l’état de siège. Répondant aux ordres d’un jeune général trop zélé, l’armée tire sur la foule lors d’un énième rassemblement à Trafalgar Square. Sauf que, dès le lendemain, l’élite bourgeoise comprend qu’un tel acte de barbarie vient de saper les fondements mêmes de son pouvoir. Il ne lui reste donc plus qu’à accepter les négociations…

Pour citer cette page : "“Insurrection”, Nouvelles de nulle part", in Lipotexte, URL: http://lipotexte.org/insurrection-nouvelles-de-nulle-part/, mis en ligne le 17 janvier 2019, consulté le 18 juillet 2019.