“Trace”, Journaux

Catégories : 2003Alejandra PizarnikCorpsEspagnol (langue)FolieIntimeJournalJournaux (titre)LangageMortSexeSouffranceSuicideTrace

Titre : Journaux (1959-1971) Diarios
Auteur : Alejandra Pizarnik
Langue originale : Espagnol (argentin)
Date : 2003
Genre : Autre

Les Journaux (1959-1971) d’Alejandra Pizarnik suivent à travers plus de dix ans l’itinéraire intime, créatif et mystique, qui mènera la poétesse argentine jusqu’au suicide, une tentation qu’elle avait longtemps exprimé. D’une capitale – littéraire – à l’autre, de Buenos Aires à Paris, ses écrits gardent la trace d’un affrontement avec le langage, ainsi que d’un sentiment d’impuissance, pour celle qui n’aspire plus désormais qu’à une “haute tension du silence” (“En vano escribes porque vano es el lenguaje para quien aspira a una alta tensión del silencio. / En vain tu écris parce que le langage est vain pour celui qui aspire à une haute tension du silence.” 4 août 1962). Mais ils gardent aussi l’empreinte d’un corps, souffrant et désirant, peut-être le véritable lieu d’une écriture organique et violemment passionnelle (“El cielo es la carne; el infierno, el alma. / Le ciel, c’est la chair ; l’enfer, c’est l’âme.” 17 novembre 1957).

Pour citer cette page : "“Trace”, Journaux", in Lipotexte, URL: http://lipotexte.org/la-trace-journaux/, mis en ligne le 14 mai 2018, consulté le 27 juin 2019.