“Mise en scène”, L’École des Robinsons

Catégories : 1882ApprentissageComédienCoup montéDuperieEffets spéciauxFrançais (langue)IllusionJules VerneL’École des RobinsonsLeçonLecteur plus informé que les personnagesMise en scèneRomanRoman d'apprentissageRoman d'aventuresRuseSupercherie

Titre : L’École des Robinsons
Auteur : Jules Verne
Langue originale : Français
Date : 1882
Genre : Récit

Nombreux sont les indices laissant très vite comprendre au lecteur que le jeune Godfrey, échoué sur une île déserte, n’est que la dupe d’un coup monté. Le naufrage ? Une mise en scène. Les indigènes anthropophages ? Des comédiens. Les bonnes et les mauvaises surprises ? Des rebondissements créés de toutes pièces pour pimenter les aventures de l’apprenti Robinson, habilement orchestrés à distance par un oncle désireux de donner au héros une bonne leçon. Face à certains faits étranges, le lecteur finit cependant par douter : tout dans ce roman n’est-il vraiment qu’une vaste supercherie montée à grands renforts de ruse et d’effets spéciaux ? Le danger auquel est soumis le personnage semble, en effet, de plus en plus réel. Verne parvient ainsi à entretenir l’intérêt du lecteur jusqu’au dernier chapitre, tout en proposant une variation sur le thème de l’illusion comique.

Pour citer cette page : "“Mise en scène”, L’École des Robinsons", in Lipotexte, URL: http://lipotexte.org/mise-en-scene-lecole-des-robinsons/, mis en ligne le 20 juillet 2019, consulté le 25 mai 2020.