“Oeuvre d’art”, Le Dahlia noir

Catégories : 1987AnalogieAnglais (langue)AssassinatAssociation d'idéesDateDénouementÉnigmeHiverIntrigue policièreJames EllroyJanvierLe Dahlia noirMeurtreMeurtrierMeurtrièreOeuvre d'artRésolutionRoman policierTableauTortureVictime

Titre : Le Dahlia noir / The Black Dahlia
Auteur : James Ellroy
Langue originale : Anglais
Date : 1987
Genre : Récit

Plusieurs oeuvres d’art sont mentionnés dans ce roman noir, à l’instar des nombreuses toiles qui ornent les murs d’une étrange famille à laquelle Bucky, policier chargé d’enquêter sur le meurtre du Dahlia noir, est confronté plus d’une fois. Une toile en particulier retient son attention : il s’agit d’un tableau inspiré du roman L’Homme qui rit de Victor Hugo et plus particulièrement de son protagoniste, Gwynplain, dont le sourire mutilé rappelle l’une des blessures infligées à la victime. Épuisé par une enquête qui a duré plusieurs années et à l’issue de laquelle il pense avoir exploré toutes les pistes sans succès, le policier découvre finalement que la toile a été vendue par l’un des suspects le jour de la découverte du cadavre.

Dans son esprit tourmenté apparaissent alors, mêlés, le visage de Gwynplain et le fantôme du Dahlia. Ensemble, ils le tourmentent une dernière fois… et lui donnent la clef de l’intrigue.

Pour citer cette page : "“Oeuvre d’art”, Le Dahlia noir", in Lipotexte, URL: http://lipotexte.org/oeuvre-dart-le-dahlia-noir/, mis en ligne le 19 septembre 2020, consulté le 28 octobre 2020.