“Orang-outan”, Double assassinat dans la rue Morgue

Catégories : 1841agressivitéAnglais (langue)AnimalAssassinatAttaque d'animalBarbierBestialitéDétectiveDouble assassinat dans la rue MorgueDupinEdgar Allan PoeEnquêteFait diversHistoires extraordinairesMeurtreMeurtrierNouvelleNouvelle policièreOrang-outanParisPresseRasoirVille

Titre : Double assassinat dans la rue Morgue / The Murders in the Rue Morgue
Auteur : Edgar Allan Poe
Langue originale : Anglais
Date : 1841
Genre : Récit

Révélée à la toute fin de l’intrigue, l’existence de l’animal, dont la nouvelle précise bien qu’il nous provient de l’Inde orientale, est capitale pour comprendre le fait divers qui fascine tout Paris : un double assassinat d’une cruauté si importante que l’on se demande de quel homme il est le fruit. L’inspecteur Dupin ne tarde pas à le découvrir : pourtant dénué de mauvaise intention, l’orang-outan, voulant jouer au barbier avec une de ses voisines, se vexe lorsqu’elle se met à crier, et la décapite, puis enfonce ses griffes dans la gorge de l’autre. Gagné d’anxiété en pensant au fouet qui l’attend probablement après cet acte, il décide d’enfoncer le corps de l’une dans la cheminée et de jeter celui de l’autre par la fenêtre.

En dotant la bestialité de l’orang-outan d’une sensibilité proche de celle de l’être humain, Edgar Allan Poe explore les frontières, souvent ténues, entre humanité et animalité, et présente ainsi, de manière tout à fait polémique, l’altérité comme une menace.

Pour citer cette page : "“Orang-outan”, Double assassinat dans la rue Morgue", in Lipotexte, URL: http://lipotexte.org/orang-outan-double-assassinat-dans-la-rue-morgue/, mis en ligne le 10 novembre 2018, consulté le 17 janvier 2019.