“Pluie”, Orgueil et préjugés

Catégories : 1813Anglais (langue)AverseBoueEauÊtre crottéFièvreFlaques d'eauJane AustenMaladieMauvais tempsMétéoOrgueil et préjugés (Pride and Prejudice)PluiePromenadeRhumeRomanRuseSe salir

Titre : Orgueil et préjugés / Pride and Prejudice
Auteur : Jane Austen
Langue originale : Anglais
Date : 1813
Genre : Récit

C’est la pluie qui permet à Jane et Elizabeth Bennet de lier plus ample connaissance avec leurs futurs prétendants. De ce point de vue, elle apparaît doublement comme un ressort de l’intrigue, puisqu’elle est utilisée comme tel à la fois par la romancière et par la mère des deux héroïnes. En effet, Mrs Bennet, qui ambitionne de marier sa fille aînée au propriétaire de Netherfield, prend ses précautions pour que Jane ne puisse pas revenir de sa visite en raison du mauvais temps. La pluie aidant, Jane attrape un rhume et peut séjourner à Netherfield tant que sa fièvre n’est pas retombée. Elizabeth l’y rejoint alors pour prendre de ses nouvelles.

Jane Austen masque ainsi l’artifice qu’elle utilise pour réunir ses personnages principaux en le transformant en ruse employée par Mrs Bennet. Cette averse bienvenue permet également à la romancière de laisser voir en Elizabeth un esprit libre et indépendant puisque la jeune fille, qui ne craint pas de marcher dans les flaques d’eau et dans la boue, arrivera toute crottée devant l’élégant Mr Darcy.

Pour citer cette page : "“Pluie”, Orgueil et préjugés", in Lipotexte, URL: http://lipotexte.org/pluie-orgueil-et-prejuges/, mis en ligne le 10 octobre 2018, consulté le 18 juin 2019.