“Porte”, Le Croque-mitaine

Catégories : 1973Anglais (langue)FamilleLe Croque-mitaineMeurtreMeurtrierMonstreMonstruositéNouvelleNouvelle fantastiquePorteSouffranceStephen King

Titre : Le Croque-mitaine / The Boogeyman
Auteur : Stephen King
Langue originale : Anglais
Date : 1973
Genre : Récit

Tout au long de sa consultation chez le psychiatre, le protagoniste accorde une attention particulière aux portes des placards qui, dès qu’elles sont entrouvertes, sont susceptibles de l’effrayer. Elles lui rappellent la mort de ses enfants, sauvagement assassinés par, il en est sûr, le croque-mitaine.

Traditionnellement associée à l’idée du seuil dans les textes littéraires, la porte rend ici visible la représentation de l’inconscient au sein de la fiction. Le fait que les portes soient la plupart du temps entrouvertes n’est pas anodin : elles laissent la possibilité à ce qui est caché, enfoui, impossible à formuler, de se manifester dans le récit pour déterminer les actions du personnage principal, hanté par la menace de voir ses angoisses les plus profondes se concrétiser devant ses yeux.

Pour citer cette page : "“Porte”, Le Croque-mitaine", in Lipotexte, URL: http://lipotexte.org/porte-le-croque-mitaine/, mis en ligne le 2 février 2020, consulté le 27 novembre 2020.