“Roman”, La Rue Cases-Nègres

Catégories : 1950CharmeCréoleÉcoleFrançais (langue)HéritageHistoireJoseph ZobelLa Rue Cases-NègresLectureRécit d'inspiration autobiographiqueRomanTransmission

Titre : La Rue Cases-Nègres
Auteur : Joseph Zobel
Langue originale : Français
Date : 1950
Genre : Récit

La Rue Cases-Nègres décrit l’itinéraire de José Hassam qui parvient, grâce aux soins de sa grand-mère et à ses bons résultats scolaires, à éviter le travail dans les champs de cannes. Il découvre le plaisir de la lecture. Les romans sont le symbole du paradoxe de l’éducation dont bénéficie José. Tous les personnages de ces romans, écrits en français, sont des « personnes à cheveux blonds, aux yeux bleus, aux joues roses », type que José n’a jamais fréquenté dans la réalité. Le charme de ces romans est tel qu’il isole complètement José de ses camarades et du monde qui l’entoure. La dureté du monde de la plantation semble n’avoir plus aucune existence lorsque José lit. Plus José progresse dans les études et plus il s’éloigne de la rue Cases-Nègres, où M. Médouze, figure de la transmission d’un héritage créole, lui expliquait l’histoire de la Martinique, l’initiait aux devinettes et aux contes. C’est néanmoins le passage par l’école française qui permet à José de raconter la rue Cases-Nègres puisque ceux qui y habitent n’ont pas les moyens de faire entendre leur voix.

Pour citer cette page : "“Roman”, La Rue Cases-Nègres", in Lipotexte, URL: http://lipotexte.org/roman-la-rue-cases-negres/, mis en ligne le 15 juin 2019, consulté le 15 septembre 2019.