“Sang”, Carrie

Catégories : 1974AffrontementAgressivitéAnglais (langue)AssassinatCarrieCorpsCorps fémininFeuHonteHumiliationInhumanitéMeurtrePouvoirRomanSangSe vengerSouffranceSouffrance socialeStephen KingTélékinésieVengeance

Titre : Carrie / Carrie
Auteur : Stephen King
Langue originale : Anglais
Date : 1974
Genre : Récit

Au lycée, Carrie est régulièrement victime des humiliations de ses camarades. Deux moments clés du roman font apparaître le sang comme un élément important pour la représentation de l’humiliation et ses conséquences sur la protagoniste.

C’est d’abord le sang menstruel qui est mentionné. Il est source de terreur pour la jeune fille car elle n’en a jamais entendu parler, ce qui est l’occasion d’une nouvelle séance d’humiliation menée par ses camarades. À la fois source d’angoisse et prétexte à la raillerie, le sang de la victime l’isole encore un peu plus des autres mais l’événement auquel il est associé contribue à développer le pouvoir de télékinésie du personnage, préparant ainsi le déchaînement final de sa colère. Cette dernière survient au moment du bal de promo, où le sang joue à nouveau un rôle central. Si Carrie et son compagnon sont élus reine et roi ce soir-là, ce n’est pas un hasard : au moment où ils montent sur scène, plusieurs seaux pleins de sang de porc sont déversés sur eux.

Par ces deux moments, l’un au début du roman et l’autre à la fin, le sang est le symbole visible d’une blessure intérieure qui rythme le récit.

Pour citer cette page : "“Sang”, Carrie", in Lipotexte, URL: http://lipotexte.org/sang-carrie/, mis en ligne le 29 janvier 2020, consulté le 20 octobre 2020.