“Sensationnalisme”, A.B.C. contre Poirot

Catégories : 1936A.B.C. contre PoirotAgatha ChristieAnglais (langue)AssassinatBanalitéClichéÉvidenceHercule PoirotJournalismeJournalisteJournauxLectureLieu communMauvais lecteurMeurtreRomanRoman policierSensationnalismeStéréotypeTueur en série

Titre : A.B.C. contre Poirot / The A.B.C. Murders
Auteur : Agatha Christie
Langue originale : Anglais
Date : 1936
Genre : Récit

Un dialogue entre Hercule Poirot et Hastings au début du roman devrait mettre le lecteur sur la voie pour découvrir la clef de l’énigme : le public, les journalistes, les policiers eux-mêmes sont adeptes de sensationnalisme. Le meurtre d’une pauvre sexagénaire dans un bureau de tabac n’intéresse personne et il ne faut pas moins qu’un tueur en série pour éveiller l’intérêt des lecteurs, que ce soit ceux qui achètent les journaux dans le roman ou ceux qui sont justement en train de lire A.B.C. contre Poirot. Comme le remarque le détective belge, “la crème des crimes” réside, aux yeux du plus grand nombre, dans une intrigue faite de clichés : un meurtre dans une bibliothèque, une victime milliardaire, une femme fatale parmi les suspects… Et si la réponse se trouvait au contraire dans l’évidence et la banalité ?

Pour citer cette page : "“Sensationnalisme”, A.B.C. contre Poirot", in Lipotexte, URL: http://lipotexte.org/sensationnalisme-a-b-c-contre-poirot/, mis en ligne le 3 mai 2019, consulté le 9 décembre 2019.