“Sexe féminin”, Les Bijoux indiscrets

Catégories : 1748ChienCourDenis DiderotFrançais (langue)Les Bijoux indiscretsLouis XVMisogynieObscénitéRomanRoman libertinSatireSexeSexe fémininSexualité

Titre : Les Bijoux indiscrets
Auteur : Denis Diderot
Langue originale : Français
Date : 1748
Genre : Récit

Ce premier roman de Diderot s’inspire probablement du fabliau Le chevalier qui fist parler les cons. En effet, il y raconte comment le sultan du Congo reçoit d’un génie un anneau capable de donner la parole aux sexes des femmes. Il fait alors le tour de sa cour et s’amuse à déclencher les discours des “bijoux” des courtisanes, qui révèlent leurs habitudes grivoises, leur fatigue d’être trop utilisés par les galants de la cour, ou expliquent pourquoi les petits chiens de compagnie aux langues agiles sont si à la mode à ce moment-là… Sous le fard oriental se cache comme souvent la cour de Louis XV, que Diderot prend un malin plaisir à ridiculiser, mais ici sur un ton bien plus léger et moins philosophique que dans les Lettres persanes.
Le sexe féminin sert de révélateur des mœurs libertines du siècle, de ses faux-semblants et de sa frivolité, Diderot se place dans la tradition misogyne d’une littérature qui se sert systématiquement des figures féminines pour incarner le mensonge et la légèreté.

Pour citer cette page : "“Sexe féminin”, Les Bijoux indiscrets", in Lipotexte, URL: http://lipotexte.org/sexe-feminin-les-bijoux-indiscrets/, mis en ligne le 19 juin 2018, consulté le 16 octobre 2018.