“Violence”, L’amie prodigieuse

Catégories : 2011Condition socialeContrastes sociauxDéterminisme socialElena FerranteItalieItalien (langue)L'amie prodigieuse (roman)Milieu socialPeinture socialeRomanRoman autobiographiqueRoman d'apprentissageSociétéSociété patriarcaleViolenceViolence conjugale

Titre : L'Amie prodigieuse / L'amica geniale
Auteur : Elena Ferrante
Langue originale : Italien
Date : 2011
Genre : Récit

Au début du récit, les événements sont perçus du point de vue d’une narratrice qui est encore enfant. Ainsi, le lecteur découvre progressivement différentes formes de violence tout au long du roman. La violence est d’abord celle de l’amie d’Elena, que cette dernière subit dès le début du récit, lors de l’épisode révélateur de la poupée perdue.

Principalement physique, la violence touche surtout l’espace domestique, dans lequel les coups des maris pleuvent sur les corps des épouses, tout comme les poings des frères se défoulent sur les visages des soeurs. Mais à mesure qu’Elena grandit, elle découvre d’autres formes de violence : celle des divers règlements de compte auxquels son amie Lila n’hésite pas à participer et celle, plus insidieuse, de la domination d’une catégorie sociale exercée sur une autre.

Pour citer cette page : "“Violence”, L’amie prodigieuse", in Lipotexte, URL: http://lipotexte.org/violence-lamie-prodigieuse/, mis en ligne le 4 novembre 2019, consulté le 25 mai 2020.