“Voyeurisme”, La Princesse de Clèves

Catégories : 1678DécolletéÉrectionÉrotismeEspionnerFrançais (langue)Jeu de regardsLa Princesse de ClèvesMadame de La FayetteObjet phalliqueRêverie amoureuseRomanVoir sans être vuVoyeurisme

Titre : La Princesse de Clèves
Auteur : Marie-Madeleine de La Fayette
Langue originale : Français
Date : 1678
Genre : Récit

Dans un passage célèbre de la quatrième partie du roman, M. de Nemours a l’occasion  d’observer la princesse de Clèves sans qu’elle le sache. La scène est fortement érotique, car la princesse de Clèves s’est découvert la gorge du fait de la chaleur et est justement perdue dans la contemplation d’un portrait de Nemours, qu’elle admire tout en caressant une canne ayant appartenu à celui-ci.

Madame de La Fayette souligne le caractère exceptionnel de cette situation romanesque de voyeurisme, renforcé par la démultiplication des regards : M. de Nemours, qui contient mal son désir, est en effet lui-même observé à ce moment-là par un espion de M. de Clèves.

Pour citer cette page : "“Voyeurisme”, La Princesse de Clèves", in Lipotexte, URL: http://lipotexte.org/voyeurisme-la-princesse-de-cleves/, mis en ligne le 5 juillet 2018, consulté le 27 juin 2019.