“Vulnérabilité”, Le Guépard

Catégories : 1958BaignoireBainColosseCorpsForceGiuseppe Tomasi di LampedusaHistoire de l'ItalieItalieItalien (langue)Le GuépardMaladresseNuditéPrendre un bainRisorgimentoRomanUnification de l'ItalieVulnérabilité

Titre : Le Guépard / Il Gattopardo
Auteur : Giuseppe Tomasi di Lampedusa
Langue originale : Italien
Date : 1958
Genre : Récit

Le prince de Salina, aristocrate sicilien, perd peu à peu de son pouvoir dans l’Italie du Risorgimento. Cette vulnérabilité grandissante se traduit notamment dans la représentation qui est faite de son corps. Bien que le personnage soit dans la force de l’âge et doté d’un physique d’Hercule Farnèse, le roman privilégie en effet les moments de fragilité pour le décrire. Ainsi, si c’est bien un colosse qui se redresse lorsqu’il sort de son bain – le texte l’assimile alors à une véritable montagne –, le personnage met trop de temps à enfiler son peignoir. Il se retrouve nu devant le Père Pirrone, ce qui les plonge tous deux dans l’embarras. Son corps, comme son statut d’homme supérieur, lui échappent progressivement au fil de l’œuvre. Le prince de Salina est le genre de personnage qui frappe du poing sur la table lorsqu’il est en colère, mais le texte réintroduit toujours immédiatement une part de vulnérabilité : oubliant qu’il est au lit et non devant un bureau, c’est sur son propre genou que le personnage porte un violent coup…

Pour citer cette page : "“Vulnérabilité”, Le Guépard", in Lipotexte, URL: http://lipotexte.org/vulnerabilite-le-guepard/, mis en ligne le 9 février 2019, consulté le 18 août 2019.