“Théâtre”, Solo d’un revenant

Catégories : 2008AmitiéFrançais (langue)FratricideKossi EfouiLangageLittératureMassacrePouvoir des motsRadioRomanSolo d'un revenantThéâtreTransmission

Titre : Solo d'un revenant
Auteur : Kossi Efoui
Langue originale : Français
Date : 2008
Genre : Récit

Le narrateur de Solo d’un revenant retourne dans son pays natal qui a été ravagé par une guerre fratricide. Il sait que l’un de ses meilleurs amis est mort durant la guerre. Il est à la recherche du deuxième, qui a été impliqué dans les massacres.

Le théâtre est ce qui unissait les trois amis : ils avaient fondé le « Théâtre des Pièces à conviction » pour improviser des joutes oratoires dans les lieux publics et y jouer de petites scènes contre les mesures du gouvernement qu’ils réprouvaient. Leur goût pour la littérature et leur volonté de s’adresser à un public les conduit pourtant à des trajectoires opposées.

Si l’un faisait écouter des œuvres dramatiques à ses élèves et leur apprenait des citations d’auteurs différents qui invitaient à prendre de la distance vis-à-vis des opinions tranchées, l’autre prêta « voix-forte » à la diffusion radiophonique d’imprécations incitant aux massacres de ceux qui n’étaient pas « à part entière, enfants du pays réel ». Il participait, selon les mots du narrateur, à des émissions « où l’on actionnait, comme une machinerie théâtrale, les leviers émotionnels pour la congrégation des ressentiments ».

Les pouvoirs, le maniement et le statut du langage sont donc interrogés à travers le théâtre. A la diffusion mécanique qui sacralise chaque formule s’oppose une forme de transmission qui cultive la polyphonie, le braconnage et les remises en question.

Pour citer cette page : "“Théâtre”, Solo d’un revenant", in Lipotexte, URL: https://lipotexte.org/theatre-solo-dun-revenant/, mis en ligne le 7 juin 2019, consulté le 21 septembre 2021.